CROIX D'ALSACE

12 février 2016

Livres point de croix...prix tout doux

Encore un peu de rangement et de tri

P1230928

3 € + port

P1230929

3 € + port

P1230930

7 € + port

P1230931

5 € + port

P1230932

2 € + port

 

Posté par leblogdesylvia à 10:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 février 2016

Bricoles de brodeuse à saisir ! edit : TOUT EST VENDU :-)

Un peu de tri parfois est nécessaire

Tout ceci dormait au fond d'un panier...quel dommage alors qu'il pourrait être utile à une brodeuse !

P1230919

Prix sur photo. Fdp à votre charge.

Contact en MP svp.

VENDU

Posté par leblogdesylvia à 18:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 janvier 2016

SAL POSITIVE d'Isabelle Vautier. Qui en est ?

Gros craquage sur ce modèle..tout à fait dans l'esprit que je cultive depuis un an environ

Je ne pouvais pas passer à côté !!!

Qui serait tentée par l'expérience du sal ?

Un sal en douceur puisque pour moi une année chargée à préparer deux communions au printemps, donc des objectifs tout doux.

5afde4ad3a922ede8537ed81fa97068f

Que celles qui sont tentées se manifestent dans les commentaires.

Pour ma part il déjà entamé

donc si vous avez envie de  partager une aventure à plusieurs

et si le coeur vous en dit, vous êtes les bienvenues !

Date de début : 15 février le temps pour vous de préparer modèle et toile

Bon we,

Bienvenue à Sonia et à Nat :-)

Posté par leblogdesylvia à 13:54 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

23 janvier 2016

Ils sont dans la rue .... Aidons- les !

Parce qu'une fois dans l'année en période de fêtes ne suffit pas

Et parce que notre coeur nous dicte de le faire

Parce que nous avons un toit sur la tête, une famille qui nous aime et notre pain quotidien

Nous retournons donner un peu de chaleur aux SDF ce soir sur Strasbourg.

C'est à la portée de chacun d'aider le pauvre de son quartier.

Vous achetez du pain, une viennoiserie, un croissant ?

Prenez en un 2° pour l'offrir à ce SDF que vous croisez tous les jours sur votre chemin

C'est si peu pour vous et tellement pour eux ...

sdf-une

Un croque-monsieur chaud, une soupe ou une tisane, quelques friandises.

Des manteaux, pulls, quelques produits d'hygiène, bonnets et écharpes et nous partons offrir

Nos maigres cadeaux à ces personnes seules, que tout le monde voit mais ne regarde plus

 

Seigneur, apprenez-nous
à ne plus n'aimer que nous-mêmes,
à ne plus nous contenter d’aimer les nôtres.
Apprenez-nous à ne penser qu’aux autres
et d’abord à aimer ceux qui ne sont pas aimés.
Faites-nous mal avec la souffrance des autres.

Seigneur, donnez-nous la grâce de réaliser
qu’à chaque minute de notre vie,
de notre vie heureuse et par Vous protégée,
il y a des millions d’êtres humains,
nos fils, nos frères, qui meurent de faim,
qui meurent de froid,
et qui n’ont pas mérité de mourir de froid.

Seigneur, ayez pitié
de tous les pauvres du monde,
pardonnez-nous de les avoir trop longtemps,
par peur honteuse, abandonnés.
Seigneur, ne permettez plus
que nous soyons heureux tout seuls,
donnez-nous l’angoisse
de la misère universelle
et délivrez-nous de nous-mêmes
si telle est Votre volonté. Amen.

Raoul Follereau

Posté par leblogdesylvia à 10:31 - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 janvier 2016

Neige...et gratitude

12510406_818589378267888_4536827572546835293_n

Neige au Mont Ste Odile ce dimanche 17 janvier..

12591837_443804595811071_1036040056_o

La plaine d'Alsace..

Juste admirer et ne pas s'en lasser

12523165_605799472904971_2829286000184008458_n

La gratitude est un vaccin, un antioxydant et un antiseptique. Abusez-en !

Posté par leblogdesylvia à 13:02 - - Commentaires [11] - Permalien [#]



02 janvier 2016

L'encours du début de l'an....

Pas de nouvel ouvrage en ce premier de l'an, mais continuer mes encours.

Une année sans pression et sans stress

Une année cool, j'ai envie je brode, j'ai pas envie je brode pas :-)

Je vous montre les ouvrages commencés en cette fin d'année

Des petits coups de coeur ♥

P1230868-001

 

Le Noël de Plume de Couleur d'Etoile

CE0070-Couleur-d-etoile-grille-Le-Noel-de-Plume

P1230870-001

BONNE NUIT PERE NOEL DE Cuore e Batticuore

Cuore-E-Batticuore-Bonne-nuit-pere-Noel-fichezoom

Et vous, que brodez vous ? Qu'avez vous commencé ?

Posté par leblogdesylvia à 17:23 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

01 janvier 2016

Une BELLE année ....2016 !!!!

1919028_933903830019532_7262150355753169306_n

1927686_600665000085085_6316328577691685599_n

Texte de Petites Bulles de Bonheur

Posté par leblogdesylvia à 20:51 - Commentaires [7] - Permalien [#]

30 décembre 2015

On ne peut pas aider tout le monde, mais tout le monde peut aider quelqu'un

Voilà pour la 2e fois nous l'avons fait et avons retenu de nouvelles leçons

Notre tournée commence...ce n'est pas évident d'aborder les personnes mais une fois le premier pas de fait, tout devient naturel et la conversation s'engage. Les enfants n'hésitent pas à aller vers les personnes. On propose soupe, infusion, croque monsieur. En échange on reçoit tellement plus que ce que nous donnons. Les sourires, les merci, l'émotion dans le regard, nous emplissent de joie. Rencontre avec un groupe de jeunes, trop jeunes !. Charly, guitariste et chanteur confirmé, nous as offert un bon moment avec ces jeunes. Un beau partage. On nous souhaite joyeux noël... Nous continuons et trouvons aux mêmes endroits que l'an passé des personnes. Ici, un groupe de 3 hommes, émouvants. Nous racontent leur passé difficile, nous ne comprenons pas, il est polonais mais il mime ce qu'il a vécu, les larmes nous viennent. Charly reprends sa guitare mais il n'a pas à son répertoire du Bon Jovi que souhaite ce monsieur. Ici encore nous offrons un vêtement. Près des personnes nous laissons un sachet qu'ils trouveront à leur réveil. Nous reprenons notre chemin. Les enfants, pas une seule fois ne se sont plaint de trop marcher, de faim ou de froid. A la gare nous croisons un homme trempé, il dit qu'il va se changer, nous l'attendons. Il a les pieds les mains congelés, il tremble. Nous lui offrons la dernière paire de chaussures ainsi que 2 vestes. Il est si peu vêtu pour la température extérieure... Un de nos adolescents lui donne ses chaussettes, les siennes sont si trempées que nous ne voulons pas qu'il se chausse ainsi. L'une de nous lui donne ses gants. Ses doigts étaient bleus...Il boit 4 soupes d'un trait. Enfin il se réchauffe et s'en va.Nous retenons qu'il faudra prévoir des chaussettes et des gants pour une prochaine maraude. Des choses si simples pour nous et tellement importantes pour eux. La soirée a été belle et riche en rencontres. Nous nous rendons compte que des groupes de jeunes font la même chose que nous et viennent voir comment nous sommes organisés. Les gens s'organisent et aident leur prochains. Un autre groupe de jeunes d'une même église nous touche, nous sympathisons rapidement, échangeons nos coordonnées. Une photo est prise nous ne pouvons pas passer à côté. Une rencontre prometteuse à mon avis. Des jeunes dynamiques et tellement motivés aussi. Comme nous, ils ont reçu, ont une famille, et un toit sur la tête alors ils essaient de donner en retour aux plus démunis. Nous finissons vers 23h30, fatigués mais si heureux ! Nous nous promettons de recommencer avec ces jeunes mais en janvier, pendant les fêtes les associations sont présentes pour les gens de la rue. Alors nous reviendrons !

P1230842

P1230847

P1230852

P1230854

P1230855

P1230859

P1230864

ON NE PEUT PAS AIDER TOUT LE MONDE MAIS TOUT LE MONDE PEUT AIDER QUELQU'UN ....

 

 

Posté par leblogdesylvia à 09:35 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

26 décembre 2015

Assis sur un carton qui m'isole un peu du béton...

En ce soir du 26 décembre où la plupart des familles sont réunies au chaud

Nous sillonons les rues de Strasbourg comme l'an passé

Avec nos enfants et 2 nouvelles familles qui ont voulu faire l'experience

Cette expérience de revenir grandi et plus riches encore dans notre coeur

Tout le monde peut le faire !

Confection de croque monsieur en fin d'après midi, préparation de soupe,

distribution de sachets de gâteaux, chocolat et autres friandises de Noël

Offrir ces modestes préparations qui réchauferont bien plus que leurs corps, leur coeur

Nous avons décidé de donner de notre temps aux Sdf de notre ville

Je vous invite à lire ce texte...

Assis sur le carton qui m’isole un peu du béton froid, sous les lumières joyeuses qui clignotent dans les arbres, mon regard croise des milliers de jambes pressées contre lesquelles battent des sacs logo typés contenant des surprises enrubannées. L’heure est à la fête, nul ne peut l’ignorer en passant devant les vitrines brillamment illuminées derrière lesquelles s’entassent victuailles festives et cadeaux convoités.

Parfois, j’observe les passants. Eux, ne m’accordent que rarement un regard. Ils sont pressés de rentrer se préparer pour la fête. Moi, je suis transparent !

Tiens, celle-ci, bien maquillée : sans doute rejoint-elle un petit ami, un fiancé ? Au chaud dans leur nid douillet, ils vont échanger promesses et tendresses en s’échangeant un présent plein d’attention. Et celui-là, un peu engoncé dans la parka enfilée sur son costume de cadre : il porte une alliance et de nombreux sacs desquels débordent les paquets joliment emballés qu’il déposera bientôt au pied du sapin pour surprendre ses enfants.

Un cadeau ? Je ne sais plus vraiment ce qu’est l’émotion d’en recevoir un, de la part de quelqu’un qui a pensé à moi en le choisissant… Je suis personne !

Pendant que rôtissent les pintades et qu’éclatent les bulles de champagne, ma seule préoccupation est de trouver suffisamment à bouffer pour me remplir l’estomac jusqu’à demain dont je ne sais jamais de quoi il sera fait. La plupart porteront ce soir des vêtements de fête. J’essaye de rester présentable dans les vêtements aux poches et aux genoux déformés récupérés ici ou là. Avant de se lancer dans la fête, ils se coiffent, se parfument, se mettent aux couleurs de la fête. Je n’ai pas eu le courage de prendre une douche ce matin : trop de monde à l’entrée des bains publics !

Même si je ne sens pas très bon, je n’espère plus qu’une porte cochère tranquille pour abriter mon sommeil léger du vent et de la pluie. Je ne suis rien !

Ces deux là, qui se donnent la main… Et celle-ci qui fait du lèche vitrine, portable collé à l’oreille… Ils ont pour point commun de se préparer à fêter Noël. Comme je me souviens l’avoir fait… il y a très longtemps. Dans ma mémoire un peu brouillée par l’alcool, le souvenir de l’odeur du sapin se mêle aux pires odeurs de la rue que j’apprivoise en survivant au ras du sol… J’aimerai ce soir recevoir un câlin. Je ne me souviens plus de ce que ça fait d’échanger une caresse, un bisous… De donner et de recevoir un peu de chaleur humaine… Nul ne peut comprendre ce que je ressens à ne jamais être touché qu’avec des gants… Nul ne s’imagine à quel point je souffre du manque d’échanges.

Assis sur mon bout de carton, je suis isolé dans ma peau, mon cœur et mon crâne. Je ne suis plus que solitude !

La place se vide peu à peu. J’essaye de me fondre dans mon duvet pour ne perdre aucune parcelle de chaleur. Je grelotte de ce grand vide autour de moi tout autant que du froid.

Et puis voilà qu’une voiture s’arrête à quelques mètres. Un petit groupe d’individus en descend et s’approche. Ils m’offrent des fruits, un sandwich. Accroupis à moins d’un mètre, ces personnes venues à ma rencontre me parlent en me regardant dans les yeux. On partage un café. On se sourit, on rit un peu. Je me réchauffe à leur contact.

Avant de partir, ils me souhaitent du courage et un joyeux Noël en m’offrant un cadeau bien emballé. Et ils me donnent rendez-vous à la semaine prochaine. Ils ont pensé à moi. Ils reviendront. Je suis un homme !

 

 

Posté par leblogdesylvia à 17:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

25 décembre 2015

JOYEUX NOEL !

P1230722


C'est Noël chaque fois qu'on essuie une larme dans les yeux d'un enfant
C'est Noël chaque fois qu'on dépose les armes et chaque fois qu'on s'entend
C'est Noël chaque fois qu'on arrête une guerre et qu'on ouvre les mains
C'est Noël chaque fois qu'on force la misère à reculer plus loin
C'est Noël sur la terre chaque jour
Car Noël, mon frère, c'est l'Amour
C'est Noël quand nos coeurs oubliant les offenses sont vraiment fraternels
C'est Noël quand enfin se lève l'espérance d'un amour plus réel
C'est Noël quand soudain se taisent les mensonges faisant place au bonheur
C'est Noël dans les yeux du pauvre qu'on visite sur son lit d'hôpital
C'est Noël dans le coeur de tous ceux qu'on invite pour un bonheur normal
C'est Noël dans les mains de celui qui partage aujourd'hui notre pain
C'est Noël quand le gueux oublie tous les outrages et ne sent plus sa faim
C'est Noël sur la terre chaque jour
Car Noël, mon frère, c'est l'Amour

JOYEUX NOEL !

Posté par leblogdesylvia à 10:18 - Commentaires [3] - Permalien [#]